Services rendus

Les milieux humides rendent de nombreux services aux sociétés humaines. Ils contribuent ainsi à leur développement et leur bien-être.

Des bénéfices multiples pour les sociétés humaines

Pour en faciliter la compréhension, des spécialistes ont classé les biens et services et la manière suivante:

L’approvisionnement regroupe les produits issus de ces milieux comme la nourriture, l’eau douce, les fibres, les matériaux de construction, les combustibles. On le nomme aussi "le prélèvement".

La régulation englobe les contributions des zones humides dans la régulation du climat, de l’hydrologie, des pollutions et la prévention d’événements naturels exceptionnels (inondations, sécheresse).

Les services culturels font référence aux bénéfices immatériels attachés à ces milieux comme la spiritualité et le religieux, l’esthétique, le récréatif et l’éducatif.

L’auto-entretien compte l’ensemble des services nécessaires pour tous les autres services fournis par les écosystèmes, comme la biodiversité, la formation des sols, le cycle nutritif et la pollinisation. Ces derniers sont considérés comme l’ensemble des fonctions et des fonctionnements des milieux humides.

La richesse et la diversité des bénéfices apportés par les milieux humides sont étroitement liées à la qualité des écosystèmes.

Cependant, l’importance des enjeux socio-économiques et culturels liés aux zones humides n’est souvent perceptible que quand ces milieux se dégradent ou disparaissent. C’est pourquoi, depuis quelques années, plusieurs études tentent d’estimer la valeur économique associée aux services rendus par ces écosystèmes.

Page mise à jour le 22/05/2013