Entre terre et eau

Les milieux humides présentent une biodiversité exceptionnelle. Ils sont présents depuis le sommet des montagnes jusqu’aux côtes littorales...

Espaces de transition

Les milieux humides sont des terres recouvertes d’eaux peu profondes ou bien imprégnées d’eau de façon permanente ou temporaire. Ils se rencontrent à travers de nombreux paysages caractéristiques, tant en métropole - estuaires, lagunes, étangs, marais, tourbières, prairies humides… – qu’en outre-mer - lagons, mangroves et forêts humides.

Parmi les plus riches de la planète, ces milieux abritent des milliers d'espèces animales et végétales, ordinaires ou emblématiques comme le flamant rose ou encore menacées comme le vison d'Europe ou la nivéole d'été.

Exposition permanente du Muséum d'histoire naturelle de La Rochelle. 

Si certains milieux humides sont des sites reconnus au niveau international ou européen et font l’objet d’une protection particulière, il en existe des milliers d’autres beaucoup plus ordinaires. Nous avons ainsi probablement tous déjà vu ou traversé une zone humide sans le savoir, peut être même passons nous à côté tous les jours.

Qu’ils soient notoires ou ordinaires, une partie de ces milieux a été identifiée à travers de nombreux inventaires élaborés en France.

Page mise à jour le 15/09/2013