Site Ramsar

Programme « Vert Demain » : Un programme de réduction de l’usage des pesticides et engrais en milieu urbain (étangs palavasiens)

Page mise à jour le 24/04/2014
Créée le 11/01/2012

L'opération

Catégories Préservation et gestion
Type d'opération Réalisation de "Plans d’action sur les pesticides" en vue de réduire les pollutions diffuses liées à l’usage des pesticides et engrais en milieu urbain. Actions de formation des agents municipaux et de communication et de sensibilisation du grand public.
Type de milieux concerné Lagune
Enjeux (eau, biodiversité, climat) Qualité de l’eau
Ressource en eau (quantité)
Contrôle des espèces invasives

Début des travaux
Fin des travaux
Avril, 2008
Avril, 2008
Surface concernée par les travaux Non renseigné

La zone humide dans la partie restaurée

Nom Etangs palavasiens
Présence d’eau dans la zone permanent (toute l’année)
Caractéristiques hydro géomorphologiques Milieu estuarien ou côtier

Contexte réglementaire Arrêté Préfectoral de Biotope
Site du CELRL
Site inscrit
Site classé
Autres 10 ZIEFF, site Natura 2000, RAMSAR.
Loi Non concerné

Références au titre des directives européennes
Référence de la Masse d'eau FRDT11b
FRDT11c
Référence du site Natura 2000
FR9101410
FR9110042

Localisation

Pays France
Bassins Rhône-Méditerranée
Région(s)LANGUEDOC-ROUSSILLON
Département(s)HERAULT (34)
Communes(s)VILLENEUVE-LES-MAGUELONE (34337)
VIC-LA-GARDIOLE (34333)
PEROLS (34198)
PALAVAS-LES-FLOTS (34192)
MIREVAL (34159)
LATTES (34129)
FRONTIGNAN (34108)

Carte de localisation du bassin versant des étangs palavasiens

Les objectifs du maître d'ouvrage

- Favoriser l’abandon des pesticides et engrais dans les espaces communaux

- Améliorer les techniques de désherbage et proposer des techniques alternatives aux traitements chimiques

- Utiliser des espèces méditerranéennes moins consommatrices en eau, dans les aménagements des espaces urbains

- Lutter contre l’implantation d’espèces envahissantes dans les zones humides littorales.

Le milieu et les pressions

 Les étangs palavasiens, situés entre Pérols et Frontignan représentent un patrimoine naturel inestimable comprenant 4000 ha de lagunes et 2000 ha de zones humides périphériques (marais, roselières, anciens salins, …).
Ils sont à la fois une zone d’alimentation, une halte migratoire ou encore un site de reproduction pour de nombreux oiseaux protégés. Ils sont aussi entre autres un lieu de vie et de nurserie pour de nombreux poissons (loups, dorades, anguilles...) et permettent ainsi à ces espèces de se renouveler.
Situés en périphérie de l’agglomération de Montpellier, cet espace porte cependant le poids de nombreuses activités humaines à l’origine d’une dégradation de la qualité des eaux lagunaires. La forte pression urbaine génère des aménagements et des pollutions (nutriments et pesticides) perturbant le fonctionnement des lagunes et des zones humides associées : apparition de « malaïgues » ou mauvaises eaux en occitan et marées vertes.

Etangs palavasiens - Géoportail - IGN
Etangs palavasiens - Géoportail - IGN

Les opportunités d'intervention

Sur le complexe palavasien on dénombre 10 ZNIEFF de type 1 (Salins de Frontignan, Ilots de l'étang d'Ingril, Lido de Pierre-Blanche, Lido de Maguelone et des Aresquiers, Pointe de la Robine, Salins de Villeneuve et étang du Vagaran, Réserve naturelle de l'Estagnol, Bois de l'abbaye de Maguelone, La Sarrazine, Marais de Lattes), 6 ZNIEFF de type 2 (Secteur des Aresquiers, Etang d'Ingril et salins de Frontignan, Etangs de Vic, l'Arnel, Pierre-Blanche et Prévost, Prés humides de Gramenet, Berges et étangs du Méjean et de Pérols, Marais de la Grande Palude), ainsi qu’une ZICO (LR09 "Etangs Montpelliérains").
De plus, deux sites ont été classés natura 2000 en 2009.
Il est donc essentiel de préserver la richesse patrimoniale de ce complexe.

Conscients du phénomène d’eutrophisation et de pollution des espaces lagunaires, le Syndicat Mixte des Etangs Littoraux (Siel) et les communes adhérentes mènent un programme de réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires et engrais sur les espaces communaux. Il vise à accompagner les services municipaux dans une gestion raisonnée en intrants et en arrosage des espaces dont ils ont la charge. Il prévoit également une sensibilisation des particuliers au jardinage sans pesticides.
Ce programme est soutenu par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée et Corse et la Région Languedoc-Roussillon, et comprend 3 axes :
• Axe 1 : plans d’amélioration des pratiques phytosanitaires et horticoles
• Axe 2 : formation des agents techniques des communes
• Axe 3 : communication et sensibilisation du grand public

Les travaux et aménagements

  •  Axe 1 : Mise en place de "Plans d'Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles"

Une méthode de diagnostic des services communaux a été élaborée et 2008 puis actualisée en 2010 suite aux expériences menées sur les communes du Siel. Celle-ci s’inspire des Plans de désherbage communaux menés dans d’autres régions françaises (Bretagne, Landes, …) et s’adapte au contexte local et à la gestion horticole des espaces verts (désherbage, fertilisation, espèces envahissantes, jardins méditerranéens, …). (cf. « Guide méthodologique » édité par le SIEL en 2008, téléchargeable).
6 communes sont engagées dans le programme « Vert Demain » : Pérols, Frontignan, Vic-la-Gardiole, Villeneuve-lès-Maguelone, Mireval et Palavas les Flots.

  • Axe 2 : Formation des agents

Différentes actions de formation des agents communaux ont eu lieu. Les agents de chaque commune ont ainsi été sensibilisés aux risques liés aux pesticides et à la mise en oeuvre du plan d’amélioration de leur commune. Une seconde action de formation (octobre 2009 et novembre 2011) a permis de responsabiliser les agents dans leurs pratiques et créer une dynamique locale entre les services techniques des communes.
D’autres temps de formations au sein et entre les communes sont prévus afin d’une part de favoriser l’appropriation des préconisations de gestion par les agents et également afin de conforter la dynamique locale créée (utilisation des désherbeurs thermiques, conception d’espaces verts adaptés, arrosage adapté, …).
Un guide technique « Pesticides et engrais en milieu urbain, comment s’en passer ? » est disponible et diffusé auprès des services techniques des communes.

  • Axe 3 : Communication et sensibilisation

Des outils de communication ont été créés (Exposition « Zéro pesticides dans nos villes et villages » et livret d’information « Demain, nos jardins sans pesticides ») et permettent d'assurer un relais durable vers la population. Ces outils sont notamment présentés et diffusés lors des actions d’information du grand public.

Etangs palavasiens (SIEL, 2006).
Etangs palavasiens (SIEL, 2006).
Alternative à l'usage de pesticides : le désherbage thermique à Pérols (SIEL)
Alternative à l'usage de pesticides : le désherbage thermique à Pérols (SIEL)

La démarche réglementaire

Non concerné

La gestion

Dans le cadre de son rôle d’animateur du programme « Vert Demain », le Siel accompagne les communes volontaires dans le diagnostic de leurs pratiques, le choix des techniques alternatives et leur mise en œuvre sur le terrain. Les services techniques des communes concernées (gestionnaires des espaces publics) mettent alors en œuvre les préconisations formulées.
Certaines communes ont par ailleurs choisi d’inscrire cette action dans leur Agenda 21 local.

Document d’Objectifs Natura 2000 des sites « Etangs palavasiens et étang de l’Estagnol » : La mise en oeuvre du programme « Vert Demain » est inscrite dans ce document au travers de l’action EAU_04 : « Poursuivre la démarche Vert Demain ».

Le suivi

  • Accompagnement des collectivités :
    Le Siel accompagne et suit les communes engagées dans le programme « Vert Demain » au travers de leurs engagements. Ceux-ci concernent l’arrêt progressif de l’usage des pesticides et engrais chimiques et l’arrêt de l’usage des espèces invasives sur les espaces verts. Des grilles de suivi ont été réalisées à partir de ces engagements et permettent de visualiser la réduction des produits utilisés, le temps de travail affecté aux techniques alternatives et le coût de mise en œuvre.
  • Suivi des pesticides dans les lagunes :
    Plusieurs réseaux permettent de réaliser un suivi régulier :
    - Le Réseau National de la Contamination CHimique (ROCCH) a pour objectif l'évaluation des niveaux et des tendances des concentrations en contaminants chimiques et des paramètres généraux de la qualité du milieu, ainsi que la surveillance des effets biologiques de ces contaminants. Une seule station est suivie sur l'étang du Prévost dans le cadre du ROCCH car c’est la seule lagune où historiquement sont produits des coquillages destinés à la consommation humaine sur les étangs palavasiens. Les paramètres mesurés concernent les métaux, les organochlorés et les hydrocarbures polyaromatiques. On observe une contamination chimique au plomb, au cadmium et au mercure.
    - Un réseau complémentaire mis en place dans le cadre de la Directive Cadre Européenne utilisant à la fois des capteurs passifs et la matière vivante. 2 secteurs sont suivis : Palavasiens Est avec des stations sur les étangs du Prévost et du Méjean, Palavasiens Ouest avec des stations sur les étangs de Vic, d’Ingril et de Pierre Blanche.
    - Les suivis des teneurs en nutriments sont fait dans le cadre du Réseau de Suivi Lagunaire.

Les étangs Palavasiens ayant subi une accumulation de nutriments et de pesticides depuis très longtemps, ils restent très dégradés et l’impact de cette mesure récente est peu visible compte tenu des stocks de polluants accumulés dans les sédiments. Aussi, une étude est en cours afin d’évaluer l’impact de la réduction voire de l’arrêt de ces produits sur les populations d’insectes en espaces verts (orthoptères, lépidoptères et auxiliaires de culture). Ces résultats permettront également d’orienter les services techniques des communes engagées dans leurs pratiques d’entretien des espaces verts (gestion différenciée).

Analyse du risque de transfert des phytosanitaires vers les eaux superficielles sur Pérols - SIEL, 2008.
Analyse du risque de transfert des phytosanitaires vers les eaux superficielles sur Pérols - SIEL, 2008.
Journée de formation des agents municipaux aux salines de Villeneuve-lès-Maguelone, Crédit SIEL 2011.
Journée de formation des agents municipaux aux salines de Villeneuve-lès-Maguelone, Crédit SIEL 2011.

Le bilan et les perspectives

Depuis 2008, de nombreuses actions ont été menées :
• Mise en place de "Plan d'Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles" sur 6 communes du territoire du Siel (Pérols, Frontignan, Vic-la-Gardiole et Villeneuve-lès-Maguelone, Mireval et Palavas-les-Flots), en milieu méditerranéen (signature d’une charte d’engagement, nouvelles techniques d’entretien des espaces verts, guide des bonnes pratiques, …).
• Accompagnement et formation des services municipaux dans une démarche de pratiques horticoles plus respectueuses de l’environnement (suivis sur le terrain, guide technique spécifique à l’usage des services communaux, …). Environ 50 agents ont participé à chacune de ces formations. Au total plus de 200 agents ont été formés aux alternatives aux pesticides dans le cadre de ce programme.
• Communication et sensibilisation auprès des riverains et des jardiniers amateurs (journées d’information sur le jardin sans pesticides, livrets d’information et exposition). 54 journées de sensibilisation du grand public ont déjà eu lieu et ont permis de communiquer principalement sur l’engagement des communes dans le projet.

Le bilan de ces 3 années met en évidence la nécessité de développer cette action sur l’ensemble des communes du syndicat et de consolider le suivi et la formation des agents de terrain. De nouvelles perspectives de travail dans les zones non agricoles ont également été identifiées, notamment pour aborder des sujets particuliers (entretien des cimetières, des stades, la lutte biologique, …).


VOLET 1 : POURSUITE DE LA MISE EN PLACE DES PLANS D’AMELIORATION DES PRATIQUES PHYTOSANITAIRES ET HORTICOLES
Réduire les apports de produits phytosanitaires et engrais vers les lagunes par un accompagnement des services communaux des communes du syndicat…

1. Accompagnement des communes engagées
L’accompagnement technique de ces dernières lors des étapes de mise en œuvre des préconisations inscrites dans les plans d’action.

2. Réalisation de plans d'amélioration des pratiques phytosanitaires et horticoles
Réalisation des derniers plans communaux d’amélioration des pratiques phytosanitaires et horticoles sur les communes non engagées. Celles-ci bénéficieront également de l’accompagnement technique détaillé précédemment.


VOLET 2 : FORMER, ET COMMUNIQUER AUPRES DE NOUVEAUX ACTEURS
Réduire les apports de produits phytosanitaires et engrais vers les lagunes par une sensibilisation des publics concernés…

1. Mise en place de formations à destination des différents acteurs et utilisateurs
Journées d’information à destination de publics distincts : Communes engagées dan le programme, Acteurs du tourisme, Autres utilisateurs : Professionnels du paysage, campings, jardineries, SNCF, …

2. Mise en place d’une campagne d’information « Demain, mon jardin sans pesticides » à destination des scolaires et du grand public
Certaines communes souhaitent réitérer les journées de sensibilisation du grand public. D’autres journées dédiées aux riverains sont encore prévues sur les communes associées à la validation politique des plans d’amélioration.

VOLET 3 : AMELIORER LES CONNAISSANCES ET LES ECHANGES
Disposer des outils d’évaluation de l’amélioration de la qualité de l’eau, valoriser l’action par des études spécifiques et enrichir les compétences d’appui technique aux communes…

Étude sur la biodiversité en ville liée aux bonnes pratiques phytosanitaires et horticoles.
Suivi de la réduction des pesticides.

La valorisation de l'opération

- Manifestation auprès du public : L’Aucèl
- Les journées « Demain, mon jardin ans pesticides » dans les communes (flyer)
- Journée régionale « Zéro pesticides » en mars 2011 à Pérols – AERMC
- Formation d’agents et élus sur d’autres territoires
- retour sur la journée « Zéro pesticides » dans nos villes et villages du 7 avril 2011(site du Pôle-relais lagunes méditerranéennes)
- rencontre grand public « demain mon jardin sans pesticides » 19 Mars à Villeneuve-lès-Maguelone (site du Pôle-relais lagunes méditerranéennes)
- Presse

Lauréat du Prix Pôle-relais lagunes méditerranéennes, 2011.

Médias Médias
Documents de communications Document de communications
Prix ou récompense Prix ou récompense
Journée d’information et d’échange sur le thème du jardin sans pesticides, dédiée au grand public. Crédit SIEL 2011.
Journée d’information et d’échange sur le thème du jardin sans pesticides, dédiée au grand public. Crédit SIEL 2011.
Livret
Livret "pesticides et engrais en milieu urbain...comment s'en passer? (SIEL, 2010).

Coûts

Etudes : Un "Plan d'Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles" coûte entre 10 000 et 20 000€ (variable selon la taille de la commune), l’étude insectes en ville (10 000 €)

Valorisation : outils de sensibilisation :
- livrets édités à 5000 exemplaires
- expo (achat des droits compris)
- guides techniques édités à 100 exemplaires (hors rédaction et PAO en régie)
- 4 journées de sensibilisation du public (sans prendre en compte le poste d’animateur)

Coût des études 21 000 € HT
Coût des acquisitions Non renseigné
Coût des travaux et aménagement Non renseigné
soit, le coût à l'hectare :
Non renseigné 
Coût de la valorisation Non renseigné
Coût total de l’opération 21 700 € HT

Partenaires et maître d'ouvrage

Partenaires financiers et financements - Agence de l'eau Rhône Méditerranée et Corse - Région Languedoc-Roussillon
Partenaires techniques du projet - Sage Lez-Mosson-Etangs palavasiens - Life + LAG'NATURE - Conseil général de l'Hérault - Natura 2000


Maître d'ouvrage Syndicat Mixte des Etangs Littoraux (SIEL)

Contacts Clément BAUDOT
  Salines de Villeneuve Chemin des Salins 34750 Villeneuve-lès-Maguelone

clement.baudot@siel-lagune.org

Référence(s) bibliographique(s)