Milieux en danger

Au cours du dernier siècle, plus de la moitié des milieux humides a été détruite. Ces milieux sont encore aujourd’hui menacés en raison de l'urbanisation, de l'intensification de l’agriculture ou encore des pollutions…

 Le Constat

De nombreuses études réalisées dans différentes parties du monde débouchent sur le même constat : les milieux humides connaissent depuis quelques décennies une diminution importante de leurs surfaces. Des sites vastes et prestigieux ont totalement disparu, tel le marais des Echets au nord de Lyon, mis en culture et touché par la pression urbaine.
Les milieux humides qui subsistent connaissent souvent une dégradation de leur qualité : assèchement progressif, perturbation de la végétation... Lire la suite

Cette évolution quantitative et qualitative des milieux humides entraîne la diminution des services que ces espaces peuvent rendre à la société.  

Les menaces

Les activités humaines sont à l’origine de la régression des milieux humides. L’urbanisation, le développement d’infrastructures et d’autres aménagements lourds se traduisent par la disparition de bien des milieux humides. Certaines activités ont des effets plus progressifs ou plus complexes : perturbation de l’alimentation en eau des milieux à cause des équipements fluviaux, drainage à finalité agricole, introduction d’espèces exotiques envahissantes...
Bien d’autres menaces pèsent sur les milieux humides, parfois sans que l’on en perçoive bien la portée, comme la pollution des eaux ou le réchauffement climatique. Lire la suite

Aujourd’hui, quelques signes encourageants apparaissent ici et là, avec des progrès en matière de protection, voire de restauration des milieux humides. Ils montrent qu’une gestion et une utilisation raisonnée de ces espaces naturels peuvent préserver leur valeur, leur avenir, et la multiplicité des services qu’ils nous offrent. Il est urgent d’agir !

 

Page mise à jour le 14/03/2013