Le Marais Vernier devient le 44ème site Ramsar français

La France a désigné le Marais Vernier et Vallée de la Risle maritime comme sa 44ème zone humide d’importance internationale. Le site, couvrant plus de 9 500 hectares dans la région Normandie, est un grand complexe estuarien composé de marais alluvionnaires, vasières, eaux estuariennes, rivières, tourbières ainsi qu’un réseau de fossés et de pièces d’eau qui convergent dans l’étang naturel, la Grand’Mare.

Le Marais Vernier, méandre mort de la Seine, détient le gisement de tourbe le plus important de France. La Risle, en tant que rivière côtière, constitue une zone de transition entre eaux salées et eaux douces, favorable à la mise en place d’habitats intertidaux de première importance pour la faune piscicole.

Le Site regroupe 43 espèces de poissons dont 32 sont indigènes et présente un intérêt fort pour l’accueil de populations en migration et la reproduction de certaines espèces dont l’anguille Européenne (Anguilla anguilla) menacée au plan mondial, le brochet (Esox lucius) et la lamproie de Planer (Lampetra fluviatilis). La zone humide est un important lieu d’hivernage pour certains oiseaux migrateurs et accueil notamment d’importants effectifs de pluvier doré (Pluvialis apricaria) et de vanneau huppé (Vanellus vanellus).

Les activités humaines se concentrent autour de l’agriculture, de la chasse et de la pêche. Le site constitue un intérêt socio-culturel important associé à un passé de gestion des milieux par des pratiques traditionnelles permettant ainsi de maintenir des espaces ouverts avec une mosaïque d’habitats favorable à l’expression d’une biodiversité importante. Les chaumières présentes sur le site reflètent également un usage traditionnel des ressources offertes par le marais.

20% du Marais Vernier est protégé sous une variété d’inscriptions légales nationales et locales. Par exemple, l’association « courtils de Bouquelon » gère depuis plus de 30 ans la Réserve Naturelle Volontaire des Courtils de Bouquelon. C’est sur cette réserve qu’est produit le jus de pomme « Pom’ de reinette » fait à partir de fruits issus d’un verger aux variétés régionales non traitées.

Les menaces se rapportent principalement à des actions de drainage au marais Vernier ainsi que des plantations de peupliers et des lignes utilitaires qui traversent le site. Un plan de gestion est mis en place pour le site Natura 2000, qui couvre entièrement le Site Ramsar.

 

En savoir plus

- Page de l'association Ramsar France

- Site internet de la convention de Ramsar

- Page de la communauté de communes de Quillebeuf sur Seine

Page mise à jour le 14/01/2016
Haut