Opération "Havre de Paix pour la Loutre d'Europe"

La Loutre d’Europe est une espèce emblématique de nos cours d’eau qui a failli disparaître en raison de la chasse, du piégeage et de la dégradation de son habitat. Aujourd’hui protégée, elle recolonise peu à peu les habitats qui lui sont favorables.

La Société Française pour l’Etude et la Protection des Mammifères (SFEPM) coordonne une opération visant à favoriser un retour le plus large possible de la Loutre dans les milieux aquatiques du pays : "Havre de paix pour la Loutre".

Opération « Havre de paix pour la loutre »

L’Opération « Havre de Paix pour la Loutre » est une action de conservation participative. Elle permet à des propriétaires d’agir concrètement pour la protection de la Loutre en créant chez eux un espace privilégié pour cette espèce et, s’ils le souhaitent, en communiquant sur leur engagement grâce à un affichage informant voisins, amis et passants.

Cette démarche permet d'offrir à la Loutre des espaces de tranquillité, propices au repos et parfois même à la reproduction et elle contribue à la préservation des milieux aquatiques. Il s'agit également d'un outil de communication qui permet de sensibiliser le public à une gestion des milieux favorables à la présence de la Loutre.

L’opération existe depuis une trentaine d’années. En effet, le Groupe Loutre de la SFEPM a commencé à travailler, dès les années 80, à la création de « Havres de Paix » pour la Loutre, inspirés des « Otter Havens » britanniques. Particulièrement engagée dans la démarche, la section Bretagne de ce groupe, devenue ensuite Groupe Mammalogique Breton (GMB), l'a développé pour en faire un outil à la fois de conservation et de sensibilisation. La Bretagne compte aujourd’hui plus d’une cinquantaine de Havres de Paix !

Une opération qui prend de l’ampleur

Le Plan national d’actions en faveur de la Loutre d’Europe 2010-2015, rédigé et animé par la SFEPM pour le compte du Ministère en charge de l’Ecologie, a voulu poursuivre cette démarche et l’étendre aux autres régions. L’opération est pilotée à l’échelle nationale par la SFEPM et réalisée en partenariat avec des structures relais en région.

Le projet, soutenu par la Fondation Nature et Découvertes, s'adresse à tous les propriétaire, privé ou public, de parcelle traversée ou bordée par un cours d'eau, un plan d'eau ou une zone humide, quelle que soit sa taille, y compris en milieu urbain et même si la présence de la Loutre n’est pas avérée, pour créer chez lui un Havre de Paix.

Pour cela, il signe une convention, de durée illimitée, avec la SFEPM, pilote national du projet, et les associations locales partenaires de l’opération. Ce document liste les engagements de chacun, ainsi que les activités conseillées, réglementées, déconseillées ou à exclure. Les associations apportent informations et conseils et un petit guide et des autocollants sont remis au propriétaire, qui peut également se procurer un panneau « Havre de Paix ».

Qu’est-ce qu’un Havre de paix ?

Un Havre de Paix est un site où des conditions d’accueil favorables à la Loutre sont garanties. Les milieux aquatiques y sont préservés, l’utilisation de pesticides est proscrite. Des mesures sont prises en faveur de la ressource alimentaire de la Loutre ; on peut par exemple aménager des frayères dans les cours d’eau pour les poissons ou des mares pour les amphibiens. Des zones de végétation sont maintenues. Les gîtes potentiels sont préservés, des abris peuvent aussi être créés, par exemple des catiches artificielles. La surfréquentation du site est évitée, le dérangement est limité.

Les loutres se déplacent beaucoup sur de grands domaines vitaux, elles peuvent évoluer dans des milieux suboptimaux, dans des endroits très fréquentés par l’Homme, parfois en zone urbaine. Elles ont cependant besoin d’abris où se reposer et de suffisamment de nourriture. Un Havre de Paix peut être l’endroit où elles vont trouver le gîte et le couvert !

Les femelles avec leurs petits sont particulièrement sensibles au dérangement. Elles ont besoin de gîtes (appelées catiches) bien abrités et de zones propices pour l’apprentissage des jeunes (eaux tranquilles, peu profondes, proies abondantes et faciles à capturer). Un Havre de Paix est un endroit où les loutres pourront se cacher, se reposer, voire même se reproduire.

Contact

Rachel Kuhn 
02 48 70 40 03 

En savoir plus

- Plaquette de présentation de l'opération

- Page internet de l'opération (associations relais, documentation)

- Communiqué et dossier de presse

Page mise à jour le 16/11/2015
Haut