Séminaire "L'ADN environnemental : une révolution pour la gestion de la biodiversité aquatique ?"

L'Agence française pour la biodiversité organise le  mercredi 18 octobre 2017 un séminaire d'échanges techniques sur le thème de l'utilisation de l'ADN environnemental pour l'étude et la gestion de la biodiversité aquatique.

Les outils génétiques ont depuis plusieurs décennies permis de mieux décrire la diversité biologique et les processus qui la façonnent. Aujourd’hui, une nouvelle méthode propose d’inventorier les espèces présentes dans un milieu directement au travers de leur ADN, soit au travers des organismes ou communautés prélevés dans le milieu, soit directement au travers de prélèvements de substrat (ADN environnemental - ADNe).

Cette méthode qui met en œuvre des technologies de pointe fait l’objet de développements qui se veulent opérationnels.

Au travers de retours de chercheurs et de gestionnaires sur le développement et l’utilisation de l’ADN au service des milieux aquatiques, ce séminaire vise à faire le point sur ce que peut apporter cette nouvelle méthode à la gestion des espaces naturels et à l’application de politiques environnementales.

Cliquez  ici pour vous inscrire

Programme préviosionnel

9h - Accueil

Introduction générale

Session 1

  • ADN environnemental et biodiversité - P. Taberlet (CNRS UMR LECA)
  • L'analyse de l'ADNe pour les bivalves d'eau douce : premiers résultats, limites et perspectives - V. Prié (Biotope)
  • Etude pilote pour la détection des espèces de Mammifères semi-aquatiques par l’approche Metabarcoding ADNe - J. Steinmetz (ONCFS)

Session 2

  • Acquisition, filtrage et identification taxonomique de données métabarcoding dans le cadre d'une étude de régime alimentaire - V. Dubut (UMR IMBE, Aix-Marseille Univ.)
  • Echantillonnage piscicole dans le Rhône, test de l’ADNe en grand cours d’eau - M. Rocle (CNR)
  • Représentativité spatiale et temporelle de l'ADNe* metabarcoding dans un hydrosystème lac-rivière - R. Civade (Irstea)

Session 3

  • Utilisation de l'ADNe pour l’analyse des communautés d’amphibiens et leurs pathogènes potentiels - C. Miaud (CEFE)
  • ADNe appliqué dans un contexte hôtes/pathogènes : cas des écrevisses invasives - F. Grandjean (UMR EBI, Univ. Poitiers)
  • ADNe et metabarcoding, une piste sérieuse pour la surveillance des espèces invasives en mer - F. Viard (CNRS/Univ. P. & M. Curie)
  • L’ADNe pour révéler la biodiversité de la mégafaune marine : application aux requins de Nouvelle-Calédonie - D. Mouillot (UMR Marbec, Univ. Montpellier 2)

Session 4

  • Le métabarcoding ADN pour le biomonitoring diatomées - F. Rimet (INRA UMR CARRTEL)
  • Utilisation de l'ADNe pour estimer la biodiversité des invertébrés aquatiques* - Ph. Usseglio (UMR LIEC, Univ. Lorraine)
  • Utilisation de l'ADNe pour les inventaires en milieu aquatiques : points de vigilance et perspectives - D. Pont (Spygen)
  • ADNe : perspectives Européennes - A. Bouchez (INRA UMR CARRTEL)

    17h30 - Conclusion

    En savoir plus

    - Page internet dédiée à l'événement

    Page mise à jour le 05/09/2017
    Haut