Retour sur le 5ème séminaire Ramsar

Le 5ème séminaire des gestionnaires de sites Ramsar s'est tenu du 13 au 15 novembre 2013, à Saint-Omer, au sein du site Ramsar du marais Audomarois. Il était organisé par le PNR des Caps et marais d'Opale, en partenariat avec l'association Ramsar France.

Le programme complet du séminaire est disponible, ainsi que les présentations des différents intervenants, téléchargeables à la suite du compte-rendu ci-dessous.
 

La première journée dite technique, a abordé les thèmes de la planification des territoires en zones humides.
Lors de la matinée, le partage de l’expérience locale du marais Audomarois a été longuement abordé, de la genèse d’un projet de territoire, de la création du groupe de travail marais à l’élaboration d’un contrat de marais. Ce contrat de marais est porté par les élus qui en sont les ambassadeurs, et traduit une ambition collective territoriale et les engagements de ses partenaires. Il montre également qu’il est possible de traduire les ambitions d’un territoire conjointement aux exigences des deux labels.
D’autres méthodologies de travail ont ensuite été présentées, à travers 3 exemples nationaux : le contrat de delta en Camargue (PNRC), le plan de gestion du site Ramsar de la baie de Somme, et le lien entre charte de Parc, Natura 2000 et zone Ramsar du PNR de la Narbonnaise en Méditerranée. Enfin la journée s’est terminée par la présentation d’autres têtes de réseau (réserves naturelles, fédération des CEN et Opération Grand Site) sur la planification de la gestion en ZH.
Il existe donc une diversité d’outils de gestion des sites, qu’il s’agisse d’un plan de gestion Ramsar ou de contrats de site (marais, delta, étang, corridor, Docob Natura 2000). Les durées sont en général de 6 années, permettant une gouvernance et donc une animation des sites. Les différents labels et périmètres accentuent la difficulté d’animation de territoire, d’où le besoin d’harmoniser les outils de gestion de sites et la maitrise du foncier, outil important afin d’assurer la planification et l’animation.

La deuxième journée a formalisé la contribution des sites Ramsar dans la perspective d’un nouveau plan national d’actions en faveur des zones humides.
Bilan du 2ème PNAZH et synthèse des ateliers
Afin que les participants aient les mêmes connaissances sur le sujet, le MEDDE a commencé par présenter l’évaluation du PNAZH 2009-2012 et les recommandations pour le futur PNAZH. Ce bilan énonce les points positifs (animation du portail ZH par l’Onema, actions des pôles relais et le développement d’actions en outre-mer, arrivée d’un animateur au sein de l’association Ramsar France pour renforcer les liens entre les sites) comme négatifs (manque de cohérence des politiques publiques, échec de la prise en compte des zones humides dans la fiscalité et la durée trop courte du plan). Les priorités pour le prochain plan sont également listées : appui à l’élevage, aménagement urbain, amélioration de la connaissance des services rendus, renforcement de la politique des zones humides en méditerranée.
La synthèse des ateliers des précédents séminaires a ensuite été présentée par l’association Ramsar France, afin de suivre l’avancement des différentes propositions faites, mais aussi de faire avancer les débats lors de ce séminaire. Ces propositions sont réparties en 4 points forts : Gestion des sites et état des lieux ; Animation de réseau et échange de bonnes pratiques, partenariats, retours d’expérience au sein du réseau ; Communication autour du label (portail et pôle relais, Journée Mondiale des Zones Humides, valorisation du label, édition de la plaquette pour une visibilité nationale) ; et Visibilité de l’association.
Les échanges autour du PNAZH ont mis en avant la nécessité d’un portage politique pour ce plan, très technique afin d’augmenter sa visibilité. En effet, les zones humides étant à la croisée de plusieurs domaines, il faut porter ces milieux « à un haut niveau » afin d’avoir une meilleure visibilité et reconnaissance, pour une meilleure gouvernance et cohésion entre les secteurs. L’association Ramsar France doit de son côté être le « fer de lance » pour lier les sites, d’un portage local à un portage national et international. Les sites Ramsar doivent aussi porter le label au niveau du territoire, pour faire vivre le réseau.

La matinée s’est achevée par la présentation des zones humides Ramsar de la République Tchèque (membre Ramsar depuis 1990) par la chargée de mission Zones Humides du Ministère de l’environnement.

Le deuxième atelier de la journée s’est attardé sur la thématique de l’agriculture en zone humide, thème de la JMZH 2014. Il a débuté par une présentation du Ministère de l’Agriculture sur la Politique Agricole Commune pour la période 2014-2020, les nouvelles Mesures Agri-Environnementales Climatiques (MAEC), ainsi que les conséquences pour les activités agricoles en zone humide. L’intervention de l’Agence de l’eau Artois Picardie a quant à elle permis de mettre en exergue des constats lors de la définition des nouvelles MAEC, notamment l’absence de bilan/évaluation des mesures précédentes. La question de l’ICHN (Indemnité Compensatoire de Handicap Naturel) a été de nouveau évoquée suite à la possible création d’une MAEC « maintien de pratiques existantes », mais la prise en compte de critères économiques dans le zonage semble remettre en cause son extension aux zones humides. La question du maintien des pratiques en zones humides (et donc du caractère agricole de certains territoires) a été largement discutée, et passe notamment par une valorisation des produits spécifiques et des filières associées.

Le dernier atelier de la journée, « le tourisme sur les zones humides », a débuté par une présentation de Pas-de-Calais Tourisme sur les connotations –plutôt négatives- du terme « Zone Humide ». Une étude faite par le MEDDE sur la représentation sociale des zones humides a également été réalisée lors du 2ème PNAZH : on peut noter que 57% des résidents de 3 zones humides principales connaissent l’expression « zone humide », 60 % considèrent qu’elles sont utiles et 52% pensent qu’elles sont menacées.
Le secrétariat de la convention de Ramsar en a profité pour présenter les enjeux et valeurs du tourisme sur les sites Ramsar en Europe qui constituent une réelle économie verte, créant un investissement durable et des emplois. Les zones humides et les sites Ramsar permettent de faire vivre une « expérience unique » de tourisme. A noter, l’étude de cas sur 14 zones humides réalisé par la convention de Ramsar.
Le PNR de Camargue et la réserve ornithologique du Teich ont ensuite fait part de leurs expériences locales, sur le type de clientèle visitant ces deux sites. Pour finir Atout France, l’agence de développement touristique de la France, a présenté la place des zones humides dans l’offre de développement touristique nationale, mentionnant que la demande de produits de nature est en plein essor mais que les zones humides -et notamment le label Ramsar- doit offrir une promesse client. Les gens qui visitent les zones humides viennent chercher une rencontre avec le sauvage, une émotion, des sensations de bien être, une réelle authenticité. La Baie du Mont Saint Michel, la Camargue, sont entre autres des sites labellisés déjà reconnus qui peuvent être des leviers forts pour développer l’offre touristique et peuvent permettre de créer des synergies avec d’autres sites labellisés.
 

Enfin la troisième journée était l’occasion de présenter le 3ème PNAZH par le Ministère en charge de l’écologie, mais aussi de faire le bilan de ces 2 journées de travail. Il ressort des discussions plusieurs points essentiels :
La condition première et indispensable à la réussite d’actions menées sur un territoire est la cohérence :
- entre les acteurs locaux sur le label Ramsar pour rassembler les différents acteurs (agriculture, eau, environnement) autour de la préservation et reconnaissance des zones humides,
- entre les documents (urbanisme, écologie, plans locaux, directives et plans nationaux),
- au sein du territoire pour le patrimoine naturel et culturel et de reconnaissance des élus des labels (Ramsar, MaB).
La dynamique de territoire se crée par la formalisation d’un document de gestion et d’outils cohérents entre les documents existants. Il existe une grande diversité de zones humides, donc de solutions.

Plusieurs constats ont également été formulés, en lien avec les ateliers de la veille :
Les zones humides sont à la croisée des politiques (eau, biodiversité, agriculture, urbanisme), et sont souvent perçues comme des contraintes au niveau local.
Elles sont « auto défensives » (elles n’incitent pas naturellement à les visiter), et sont donc moins propices au tourisme. Cependant, elles sont corrélées au tourisme « émotion », comme l’indiquait le slogan de la journée mondiale des zones humides 2012 : « les zones humides, une expérience unique ».

Suite à ces constats, des propositions ont été émises, pour la préservation des sites Ramsar et des zones humides en général : Le 3ème PNAZH doit avoir un meilleur portage politique, afin que les actions engagées soient visibles ; les sites Ramsar doivent être un laboratoire des méthodes de gestion, ces dernières devant s’intégrer dans les documents d’urbanisme. Ceci permettra de maintenir les activités de ces territoires, qui sont sources de préservation de leur qualité. Enfin, la mise en avant des fonctions et des services rendus par les zones humides permettra de faire changer la perception hétérogène de ces milieux.

Pour clôturer ce séminaire, les participants ont pu visiter différents sites : la réserve naturelle nationale des Etangs du Romelaëre, le marais audomarois - marais cultivé, et la zone Ramsar de la Plaine de l’Yser en Belgique pour les plus courageux.

 

Mercredi 13 Novembre 2013 : Journée technique « La planification des territoires en zones humides »

Jumelage entre les zones Ramsar de la Plaine de l'Yser et la zone Ramsar du Marais Audomarois
Henk SCHAUT, Regionaal Landschap IJzer & Polder

Une expérience locale : « d'un livre blanc au contrat de marais »
- Le marais audomarois : genèse d'un projet de territoire
Luc BARBIER, chargé de mission au PNR des Caps et Marais d'Opale

- Le Contrat de Marais – vers une nouvelle contractualisation sur la base d'une commande de l'Agence de l'Eau
Francis PRUVOT, directeur des Milieux Naturels Aquatiques à l'Agence de l'Eau Artois Picardie

- Le marais audomarois : d'un document d'objectifs collectifs à un document unique de gestion
Maud KILHOFFER, assistante d'étude au PNR des Caps et Marais d'Opale

Illustrations de méthodologies de travail à travers trois exemples nationaux
- Présentation du contrat de Delta et la zone Ramsar de Camargue
Régis VIANET, directeur adjoint du PNR de Camargue

- Présentation du plan de gestion Ramsar de zone Ramsar de Baie de Somme

Benjamin BLONDEL, technicien du Syndicat Mixte Baie de Somme

- Présentation du lien entre charte du Parc, zone Ramsar et Natura 2000

Kattalin FORTUNÉ-SANS, chargée de mission coordonnatrice Natura 2000 au PNR de la Narbonnaise en Méditerranée

La planification de la gestion en zone humide : éclairages d'autres têtes de réseaux
- Réserves Naturelles de France : 20 ans de restauration d'une zone humide et de milieux remarquables dans la plaine de l'Au
Philippe KNIBIELY, directeur de la Réserve Naturelle Nationale de la Petite Camargue Alsacienne

- Fédération des Conservatoires d'Espaces Naturels : les plans d'actions Zones Humides, l'exemple de Chambéry Métropole
Régis DICK, directeur du Conservatoire d'Espaces Naturels de Savoie

- Grand Site de France, le Marais Poitevin : Gestion d’un grand site de France et intérêt pour une zone humide
Boris SALLAUD, directeur du Parc Inter-régional du Marais Poitevin

Jeudi 14 novembre 2013 : Séminaire Ramsar « Quelle contribution des sites Ramsar dans la perspective d'un nouveau plan national d'actions en faveur des zones humides »

Atelier 1 : Bilan du 2ème plan national d'actions en faveur des zones humides (PNAZH), contributions de Ramsar France à travers les séminaires précédents et pistes de réflexion autour du prochain PNAZH
- Bilan/Évaluation du plan national d'action zones humides 2009-2012
Emmanuel THIRY, chargé de mission zones humides, Ministère chargé de l'environnement

- Synthèse des ateliers Ramsar 2010, 2011 et 2012
Bastien COÏC, animateur de l'association Ramsar France

- Présentation des zones Ramsar de la République Tchèque
Libuše VLASAKOVA, chargée de mission zones humides et convention de Ramsar, Ministère de l'Environnement, République Tchèque

Atelier 2 : Quelle agriculture sur les sites Ramsar ? Partage d'expériences et pratiques mises en œuvre
- Prise en compte des zones humides dans la nouvelle Politique Agricole Commune
Laurent PERCHERON, Ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt

- La politique de l'Agence de l'Eau Artois Picardie sur l’agriculture en zones humides
Cécile GALLIAN, Agence de l'Eau Artois-Picardie

Atelier 3 : Le tourisme sur les zones humides françaises. Actions à mener, à poursuivre pour les faire connaître, auprès du public et des gestionnaires
- Introduction sur la perception des zones humides
Diana HOUNSLOW, directrice de Pas de Calais Tourisme

- Présentation des enjeux liés au tourisme sur les zones Ramsar Européenne
Tobias SALATHE, coordinateur régional Ramsar pour l'Europe

- Présentation d'une étude sur le tourisme en Camargue
Régis VIANET, directeur scientifique du PNR de Camargue

- Retour d'expérience sur les enjeux touristiques du Parc ornithologique du Teich
Claude FEIGNE, chargé de mission au PNR des Landes de Gascogne

- Contexte national - place des zones humides dans les stratégies de développements touristiques
Aurore JORIS, chargée de mission « littoral, plaisance, croisières » à Atout France

Vendredi 15 novembre 2013 : Séminaire Ramsar « Quelle contribution des sites Ramsar dans la perspective d'un nouveau plan national d'actions en faveur des zones humides »

- Le 3ème programme national d'action en faveur des zones humides
Adèle VEERABADREN, Ministère de l'Écologie et du Développement Durable et de l'Environnement

- Synthèses et idées forces des deux premières journées
Bastien COÏC, animateur de l'association Ramsar France
 

Page mise à jour le 20/11/2013

Toutes les actualités