Les sites Ramsar en France

Signataire de la Convention de Ramsar en 1971, la France a ratifié ce traité en 1986. Elle s’est alors engagée sur la scène internationale à préserver les zones humides de son territoire. En 2008, elle avait désigné 36 sites d’importance internationale. En 2011, 6 nouveaux sites sont venus compléter ce réseau, rejoints en 2014 par un 43ème site (sites actuellement non identifiés sur la carte ci-dessous). Aujourd’hui, ce sont quelques 3 554 000 ha qui sont ainsi classés en métropole et en outre-mer.
 
Entre terre et eau, 2012.Un film sur les zones humides et Ramsar en France, en collaboration avec la SNPN. Réalisé par G. Bianchi, tous droits réservés.Diffusion en ligne gracieusement autorisée sur le Portail national zones humides. Contact : Association des Naturalistes des Yvelines -  genbia@any78.org

 
La très grande majorité des sites Ramsar français ont été créés sur des aires déjà protégées en totalité ou en partie par d’autres statuts (Parc naturel régional, réserve de chasse, sites du Conservatoire du littoral, sites Natura 2000, etc.) ou disposant d’une gestion intégrée.

Les actions de conservation et de gestion développées sur ces aires protégées servent à maintenir les caractéristiques écologiques des sites Ramsar.

Carte des zones humides d'intérêt mondial en France

 
Cliquer ci dessous, sur le site Ramsar de votre choix pour le découvrir 
Cliquer sur le bouton de droite pour agrandir la carte 
Mode édition
Traitement
close
 Chargement
Avertissement : Les données présentées sur la carte n'ont pas de valeur réglementaire

Sites en métropole

 

Sites en outre-mer

 
Dernier site inscrit en 2014: Lacs du Grand Sud néo-calédonien.
Page mise à jour le 21/01/2016
Haut