Evaluer pour comprendre

L’évaluation des fonctions - au sens de processus et mécanismes internes à l’écosystème - fait appel à des connaissances fondamentales sur le fonctionnement de l’écosystème.

Dans le monde, plusieurs techniques et méthodes ont été développées et employées pour évaluer ces fonctions écologiques selon des approches, des concepts, des échelles et des techniques différentes...

Elles présentent toutes des avantages mais également des limites d'utilisation : types de milieux, fonctions évaluées, niveau de préservation ou d'altération ...

Certaines demandent une expertise et des moyens importants et d'autres cherchent à concilier pragmatisme et rigueur scientifique.

Différents projets de recherche se sont récemment intéressés au test de méthodes d'évaluation rapides américaines sur le territoire métropolitain. Les premiers résultats montrent la nécessité de les adapter au contexte national.

En France, de nombreuses études de cas ont été réalisées mais aucune méthodologie nationale n'existe à l'heure actuelle contrairement à certains états des Etats-Unis.

Les SDAGE approuvés fin 2009 ont mis en avant la nécessité de préserver et restaurer les fonctions des zones humides afin d'aider à l'atteinte du bon état des eaux demandé par la Commission Européenne.

Le besoin d'évaluation des fonctions des zones humides se fait ressentir dans le cadre de la réalisation :
- de documents de planification de la ressource en eau et d'aménagement du territoire lors de l'identification des zones humides prioritaires (préservation, restauration) ;
- d'études d'incidences ou d'impacts sur l'environnement.
Page mise à jour le 22/09/2015
Haut