Les horizons histiques

Les horizons histiques (notés H) sont des horizons holorganiques entièrement constitués de matières organiques et formés en milieu saturé par la présence d'eau durant des périodes prolongées (plus de six mois dans l'année). Ces horizons sont composés principalement à partir de débris de végétaux hygrophiles ou sub-aquatiques. En conditions naturelles, ils sont toujours dans l’eau ou saturés par la remontée d’eau en provenance d’une nappe peu profonde, ce qui limite la présence d’oxygène. Les différents types d’horizons H sont définis par leur taux de "fibres frottées" et le degré de décomposition du matériel végétal :

• horizons H fibriques, avec plus de 40 % de fibres frottées (poids sec), codés Hf ;
• horizons H mésiques, avec 10 à 40 % de fibres frottées (poids sec), codés Hm ;
• horizons H sapriques, avec moins de 10 % de fibres frottées (poids sec), codés Hs ;
• un abaissement du niveau de la nappe, avec ou sans mise en culture, entraîne l’apparition d’une structure grumeleuse assez fragile. Les horizons ainsi assainis sont codés Ha.


Page mise à jour le 10/09/2015
Haut