La représentation graphique

La représentations graphiques peut prendre deux formes principales : le "tracé" ou "graphe" d'une fonction mathématique et la représentation graphique de données quantitatives par exemple issues de la mesure d'un phénomène réel ou simulé.

Des objectifs différents pour des graphiques différents

 

 En construction

 

Choisir les mode de réprésentation les mieux adaptés au message graphique

« comment choisir le « bon » graphique en fonction de ce qu’on veut montrer ».

La combinaison des paramètres - échelle, choix de coordonnées, couleurs, etc.- sont autant de facteurs qui peuvent, intentionnellement ou non, induire une distorsion de la réalité, et permet à partir d'un même jeu de données, de produire plusieurs graphiques véhiculant des messages différents.

Orientation du graphique
 
 
Objectif Une répartition, une distribution, une composition (comment Y se répartit, se distribue, se compose ?)Descriptif Une relation (quelle relation entre X et Y ?)Une évolution, une tendance (comment X varie ? comment X, Y et Z varient ?)  Résultats de modélisation et de calculs Schéma réprésentatif de phénomène ou de flux (pertinence) ...
Public prioritaire Tout public Techniciens Scientifiques  Décideurs
Choix de représentation        
Commentaire Score par Classe (valeur quantitative v/s Valeur qualitative

Valeur quantitative v/s valeur quantitative

Les axes sont des référentiel absolu (temps, surface, ...)

   
 

Respecter les régles de la représentation graphique

- un graphique traditionnel

- un assemblage modifié des graphiques classiques

- une infographie multidimentionnelle 

Page mise à jour le 10/09/2015
Haut