Fonctions

Quelques grands processus déterminent le fonctionnement des milieux humides, et les services rendus à la société.

Trois fonctions majeures peuvent être identifiées :

 
- Fonctions hydrologiques : les milieux humides sont des « éponges naturelles » qui reçoivent de l’eau, la stockent et la restituent.
 
 
 

- Fonctions biogéochimiques : elles sont aussi des « filtres naturels », les "reins" des bassins versants qui reçoivent des matières minérales et organiques, les emmagasinent, les transforment et/ou les retournent à l'environnement. 

 

 

 

 

 
 
- Fonctions habitats : Les conditions hydrologiques et chimiques permettent un développement extraordinaire de la vie dans les milieux humides.

 

 

 

Attention!
 
Tous les milieux humides n'ont pas tous les mêmes fonctions
 
« Pousser, optimiser » une fonction se fait toujours au détriment des autres fonctions
 

Afin de mieux appréhender le fonctionnement des milieux humides, vous retrouverez au fil de votre lecture, quatre types de milieux humides. (Cliquez sur les schémas ci dessous pour les agrandir)

Tourbières Marais et prairies humides
Marais atlantiques Lagunes

Tourbières

Tourbières

Tourbières

Marais et prairies humides

Marais et prairies humides

Marais et prairies humides

Marais atlantiques

Marais atlantiques

Marais atlantiques

Lagune

Lagune

Lagune

Page mise à jour le 20/01/2017
Haut