Les échanges avec l’atmosphère

Les milieux humides sont alimentés par la pluie et la neige, et restituent une partie de leur eau par évapotranspiration. Ils sont particulièrement nombreux dans les régions fortement arrosées : nord ouest de la France, versants nord et ouest des grands massifs montagneux…
En région méditerranéenne, l’évaporation est souvent bien supérieure aux précipitations. Les zones humides y sont temporaires (mares à la flore particulière) ou alimentées par des eaux de surface. Les lagunes, en Camargue dont l’eau provient largement du Rhône en sont un exemple.
La végétation joue un rôle important dans ce cycle: elle capte une partie des précipitations, et  par évapotranspiration, relargue cette eau dans l’atmosphère.

Page mise à jour le 10/09/2015
Haut